Quel équipement individuel pour une protection optimale sur un chantier ?

E.P.I équipement de protection individuel, l’indispensable sécurité sur les chantiers.

L’employeur est responsable de la sécurité de ses salariés

Les chantiers peuvent être des lieux à risques, risques de chute, de choc, de brûlure, de manutention. L’employeur doit fournir des équipements de sécurité individuel, vous pouvez procurer les équipement individuel de chantier auprès de idequip.com qui sont conforme aux normes et marqués CE. Mais il faut également sécuriser les abords du chantier et le chantier lui même. Un panneau « port du casque obligatoire » doit être apposé.

Les risques: mécaniques, chimique, brûlure,..

Il appartient à l employeur d’identifier les risques et de fournir les équipements de protection au salarié. Choc à la tête, liquide dans les yeux, coupure, chute de poids sur les pieds … les accidents peuvent arriver vite.

Les équipements individuels :

Le casque : La tête est particulièrement fragile, il faut la protéger. Le casque et sa garniture intérieure sont indispensable, ils protègent la tête et amortissent les chocs. Sur le casque est inscrit une date limite d’utilisation, Il faut la respecter pour que celui ci assure son rôle. Les casques sont donc à renouveler à intervalles régulier. L’employeur doit s’assurer du marquage CE. Ils peuvent être à haute résistance, ou (et) électriquement isolant.

Il faut aussi des lunettes : les yeux sont fragiles, il faut les préserver des agressions extérieures, liquide, poussière, rayonnement uv, infrarouge, etc…Les Lunettes doivent protéger également les cotés des yeux. Il existe principalement deux types de lunettes de protection, les lunettes avec des branches et les lunettes masque.

Après la tête et les yeux, il faut protéger les mains avec des gants. Les mains sont les premiers outils des salariés. elles sont soumise à des agressions et des risques, écrasement, brûlure, coupure, froid, chaleur, … la fonction des gants est de protéger les mains et le poignet des travailleurs. Pour les Pieds, les chaussures de sécurité : Leur fonction est de protéger le pied et la cheville. elles disposent d’une semelle anti-perforation et d’une coquille métallique au dessus des orteils. Leur semelle est aussi antidérapante. Protection auditive : pour réduire le risque de surdité du aux bruits. utiliser des bouchons d oreille, un casque ou arceau anti bruits. Sur les chantiers les machines et les engins sont souvent bruyant.

Le Harnais anti-chute : le Harnais et sa longe doivent être fixé à un point solide pour retenir le poids d’un homme. La longueur doit être calculé pour ne pas heurter le sol, et la longe doit être élastique pour amortir la chute .

L’extérieur du corps étant protégé, il faut penser à l intérieur et protéger particulièrement les poumons des poussières nocives, des émanations chimique ou biologique. Le moyen utilisé est le masque :  Parmi les masques filtrant vous trouverez, les masques, les demi-masques, et les masques jetables.

Un chantier sécurisé : l’importance du balisage de sécurité
Zoom sur les protections auditives moulées adaptées à chaque salarié