Publié le : 21 septembre 20204 mins de lecture

Vous avez besoin de place car votre famille s’agrandit. Diverses solutions s’offrent à vous pour l’agrandissement de votre maison. Il vous reste à trouver un spécialiste, auquel vous pourrez confier les travaux en toute tranquillité.

Un projet personnalisé, adapté à des contraintes spécifiques

Il existe plusieurs manières d’accroître la superficie de votre demeure. Ainsi, les travaux d’extension de maison peuvent se traduire par l’ajout d’une pièce supplémentaire, la surélévation de la maison ou encore l’aménagement des combles.

Quelle que soit la solution choisie, il vaut mieux confier la réalisation des travaux à un spécialiste qualifié. Pour les mener à bien, il saura tenir compte des caractères spécifiques de votre propriété. D’ailleurs le recours à un architecte est obligatoire si la surface totale de la maison, en y comprenant celle de l’extension, dépasse 150 m2.

Ce professionnel qualifié prendra en considération la nature et la configuration du terrain. Fort d’une longue pratique de son métier, il saura vous conseiller des solutions d’extension qui s’intègrent sans rupture au bâti existant.

Conseiller prêt à vous accompagner tout au long de votre projet, le professionnel vous suggère des idées d’extension qui s’adaptent à la fois au style de la maison et à vos goûts personnels.

Pour plus d'informations : A qui confier la construction de l’extension de votre maison ?

Le respect du cadre réglementaire

En confiant votre projet d’extension de maison à une entreprise de rénovation, vous avez l’assurance que ce fin connaisseur des arcanes de l’administration respectera les règlements en vigueur.

En effet, les travaux à mener dans le cadre de la rénovation d’appartement, ou de maison, doivent respecter certaines formalités. Familier de ces dispositions, un spécialiste sait que si la surface de l’extension est inférieure à 20 m2, une déclaration préalable de travaux, auprès des services municipaux, sera suffisante.

Au-delà ou si, après les travaux, la surface habitable du logement dépasse 150 m2, il faut solliciter un permis de construire.

Le professionnel vous aide aussi à mieux comprendre les règles d’urbanisme prévues par le Plan local d’urbanisme. C’est ce document qui fixe notamment les limites de votre propriété, les distances qui doivent vous séparer de vos voisins ou encore les règles qui s’appliquent en cas de mitoyenneté.

L’aide de cet expert de la rénovation d’habitat est précieuse, car une mauvaise connaissance des règles d’urbanisme pourrait se traduire par un rejet de votre dossier ou un refus du permis de construire.

Enfin, il vous rappelle votre obligation de déclarer, auprès de la mairie, la fin des travaux d’extension. Cet agrandissement doit être également signalé, dans un délai précis, aux services de l’administration fiscale.

À parcourir aussi : Comment choisir son entreprise de maçonnerie ?

Une autre contrainte à prendre en compte

Votre expert en rénovation d’habitat, qui vous fournit, dès le départ, un devis travaux détaillé, vous aide à respecter une autre réglementation.

En fonction de sa superficie, l’extension doit être en effet, conforme aux règles fixées par la Réglementation thermique 2012, ou RT 2012. Si sa surface est inférieure à 50 m2, seul l’agrandissement doit se conformer à ses dispositions.

Si l’extension a une superficie comprise entre 50 et 100 m2, c’est la maison entière qui est concernée par le dispositif. Mais seul le critère d’efficacité énergétique est pris en compte.

Enfin, une extension supérieure à 100 m2 oblige le propriétaire à respecter, pour toute la maison, l’ensemble des dispositions prévues par la RT 2012. Celle-ci se fixe pour objectif de limiter la consommation d’énergie, notamment par une meilleure isolation des logements, donc d’accroître leurs performances énergétiques.