Réussir grâce à l’apprentissage dans le secteur du btp

apprentissage

En pleine croissance, le secteur du bâtiment et travail public (BTP) ne cesse de compter des nouveaux dans ses rangs. Il est connu comme la branche accueillant le plus d’apprentis en France, continue d’évoluer en compétence et en technique moderne. Porteur d’occasion professionnel, l’apprentissage BTP s’offre aux passionnés et ceux qui veulent s’épanouir dans le domaine. Cette formation sera la clé pour vous inculquer les valeurs associées à ce métier ainsi que le savoir-faire.

En quoi consiste l’apprentissage ?

Entre gérer l’approvisionnement sur un chantier, soutenir la performance énergétique sans perdre en temps et en matière, il faudra une grande capacité d’adaptation et d’analyse. L’apprentissage est alors requis, il aura pour but d’apprendre le métier.

Pour ce faire, vous alternerez sur 2 plans :
une formation simulée en entreprise, une autre dans un centre de formation des apprentis (dit CFA). Compléter ces 2 volets vous garantit un taux élevé de réussite aux examens et une recherche d’emploi efficace.

Durant cette période, vous assimilerez les essentiels de l’enseignement dans le domaine en CFA. Vous disposerez d’un statut de salarié ayant des obligations. Entre-temps, un maitre d’apprentissage vous sera assigné pour vos immersions en structure. Il se chargera notamment d’assurer :

  • La transmission de son savoir et de ses pratiques en relation avec le métier. Ces derniers devront être fidèles aux qualités professionnelles requises et à la hauteur du diplôme préparé.
  • Votre accompagnement pendant votre parcours sur le plan socio-éducatif en lien avec l’organisme formateur.
  • Votre évaluation en condition réelle et en tout respect des normes du CCF (contrôle en cours de formation).

Pour une meilleure connaissance des règlements d’admission, il faudrait consulter l’apprentissage dans le btp.

Métiers du BTP : quels intérêts sur le côté professionnel ?

Selon les supérieurs de certaines écoles, le BTP ne rencontre aucun souci sur le marché de l’emploi malgré la crise économique. Apparemment, l’embauche s’effectue sans problème que ce soit pour les jeunes diplômés ou les degrés bac +2 et +3. Par ailleurs, l’apprentissage dans le btp permet de se promouvoir rapidement comme étant la future équipe d’une communauté quelconque d’ouvriers et de cadre en TPE et PME.

Pour ainsi résumer :

  • Les chances de décrocher un travail sont multipliées dans le domaine à tous les niveaux.
  • La possibilité de succéder aux postes des anciens d’entreprise est relativement élevée.
  • Le BTP possède toujours un potentiel latent inexploité pouvant encore offrir aux jeunes.
  • Le salaire reste très attractif même en début de carrière.

 Une évolution du métier vers un accroissement de l’offre

Pour une meilleure insertion à l’emploi et à l’apport de nouveaux débouchés, une adaptation aux enjeux environnementaux aurait été entamée. D’après l’Agence pour l’emploi des cadres (Apec), ce serait une étape importante en plus de favoriser le développement des études approfondies ingénieurs et master pour l’alternance. Même pour les avancées, il est alors possible d’accéder à l’apprentissage facilement.

Ces contrats d’alternance commencent à profiter sur de large niveau, à savoir du CAP au bac+2. Notamment, la plupart des effectifs se trouveraient sur un niveau de brevet professionnel ou baccalauréat, d’autres sur CAP et BEP. L’ouverture des options BTS et licences professionnelles rend maintenant valable le passage d’autres voies vers ce secteur. L’accumulation des partenariats de CFA avec les entreprises au fil des années se solde par 100 diplômes accessibles en alternance.

Il n’y a qu’à consulter les propositions d’emplois pour se rendre compte que le BTP occupe un champ d’exercices assez large. L’apprentissage en CFA et entreprise serait même bien vu d’où une recrudescence des élèves en spécialisation. D’un électricien à un chef de chantier, d’un charpentier à un architecte, chacun y décèle son aspiration.

NB : Selon une étude effectuée, 80 % des apprentis en BTP trouvent un emploi dans les 7 mois suivant leur formation. La statistique parait encore plus élevée dans les travaux publics.

A quel moment faire appel à une entreprise de bitume ?
Passer son permis chariot élévateur