Protection en entrepôt : le matériel pour protéger les biens et les véhicules

La sûreté et sécurité d’un entrepôt englobe l’ensemble des mesures de protection et de prévention contre les actes de malveillances ainsi que les sinistres, les deux options sont souvent confondues mais le matériel mis en place peut différer en fonction de la situation. Les équipements de protection collective sont souvent appliqués pour garantir la protection des biens présents dans l’entrepôt et délimiter la zone de circulation des véhicules et il existe plusieurs types afin de les adapter à chaque modèle d’entrepôt.

Les équipements de protection collective

Le matériel de protection en entrepôt est caractérisé par un ensemble de dispositifs qui contribuent à améliorer la sécurité des salariés ainsi que les éléments existants dans la zone de travail et son alentours. Ces derniers correspondent à une diversité de forme et de fonction tel la protection de marchandise, personne ou encore véhicule dans le cas d’accidents (collision, chute, etc.). Les grandes deux familles de protection généralement retrouvées dans un entrepôt sont les équipements de protection collectives et les équipements de protection individuelle, qui sont destinés à être utilisé par les employés pouvant être exposés à un potentiel danger, par exemple des tenues de protection contre des substances chimiques corrosives.

Les types de matériel de protection collective

L’équipement de protection est un élément essentiel concernant l’activité se déroulant au sein de l’entrepôt, surtout si les matériaux à partir duquel celui-ci a été fabriqué ne sont pas compatibles avec le dynamisme de l’entrepôt et peut renforcer les risques d’accidents. Il est conseillé de revêtir le sol de matériaux antidérapants, de ralentisseurs ainsi que des butés de parking en plus des panneaux de signalisation et marquage au sol pour établir une circulation contrôlée des véhicules. Ensuite mettre en place différents types de barrières pour répondre à la problématique des piétons et inclut les barrières de circulation, indiquant le chemin à suivre pour les véhicules ; les barrières anticollisions pour réduire les dégâts en cas d’impact. La présence de barrières est très pertinente dans les zone où piétons, véhicules et machines sont présents en même temps, toutefois les portillons et les rampes sont des équipements pouvant ralentir l’activité des employés et peuvent causer des chutes si ces derniers ne sont pas configurés correctement. Pour en savoir plus sur les équipements de protection en entrepôt, rendez-vous sur idequip.com.

Divers installations

L’entrepôt peut également équiper certaines zones pour séparer la zone de manutention et la zone d’entreposage de véhicules tel les racks à vélo ainsi que la mise en place de miroirs.

Installer un rack à vélos au sol : mode d’emploi
Mode d’emploi pour installer des ralentisseurs, coussins berlinois et autres dos d’ânes