Mobilier urbain : où installer de l’équipement podotactile ?

Pour atteindre l’objectif de maintenir une fluidité de la circulation piétonne, mais surtout pour la sécurisation de tous, les divers plans d’urbanisme ont mis au point des signalétiques particulières. Dans le souci de faciliter le déplacement des personnes aveugles et malvoyantes, la mise en place de l’équipement urbain podotactile a été instaurée. Comme le mot l’indique, il s’agit d’un dispositif permettant à ces personnes souffrant d’un handicap visuel de détecter un danger, lorsqu’ils se déplacent à pied à l’extérieur. Appelé également bande d’éveil de vigilance ou BEV, l’utilisation de ce système s’étend désormais à l’intérieur des bâtiments recevant un flux régulier de visiteurs.

Installations en extérieur

Si des personnes saines de corps et d’esprit ne se rendent parfois pas compte des dangers lors de leur déplacement, le risque s’accroît pour les gens en situation de handicap visuel. Pour pallier cette circonstance de risque, les autorités ont alors imposé la mise en place de l’équipement urbain podotactile. Désormais, les BEV doivent ainsi se trouver en premier lieu sur les quais d’accès aux transports en commun, aussi bien routiers que ferroviaires, et maritimes ou fluviaux. Elles doivent également figurer au droit des zones d’embarquement et débarquement, ou de montée et descente des passagers. Par ailleurs, le dispositif doit se placer sur les bords de trottoirs au droit de traversées de chaussées avec abaissé de trottoir, ou sans dénivellation détectable. Il en est de même en ce qui concerne le droit de traversée de voies ferrées. Enfin, il faut le placer en haut de chaque volée d’escaliers supérieurs à trois marches.

Utilisation en intérieur

Depuis quelques années, l’utilisation des BEV en intérieur tend à devenir systématique. L’installation d’équipement urbain podotactile est d’ailleurs devenue obligatoire pour toute société, ainsi que les bâtiments à vocation de fréquentation publique. Ainsi, les musées, hôtels et restaurants, mais aussi tout autre immeuble susceptible de recevoir des gens comme les salles de concerts ou de sport doivent en être équipés. En outre, l’installation de ce dispositif dans ces bâtiments doit suivre les normes imposées par la règlementation ERP sur le handicap.

Les différents types de BEV

L’on distingue en général deux types de signalisation podotactiles, à savoir les dalles et les clous. En extérieur ou en intérieur, ils peuvent être mis en place par collage ou par scellage. Cependant, l’équipement urbain podotactile suit des normes strictes dans la matière de fabrication, mais surtout dans la manière de les installer.

Comment fixer au sol un poteau / potelet de ville ?