Quels sont les avantages d’une visseuse dynamométrique

visseuse dynamométrique
Dans l’architecture mécanique des voitures, on trouve de nombreuses articulations reliées par des vis et des boulons. Bien que ces composants soient assez petits, surtout si on les compare aux parties plus importantes du véhicule (unité de traction, carrosserie, etc.), ils jouent un rôle très important. Le bon état de conservation des composants mécaniques qui font office de joints est crucial pour l’état mécanique du véhicule. Un serrage incorrect est l’un des facteurs qui peuvent entraîner une usure excessive ou une déformation des boulons et des vis. En d’autres termes, si vous serrez trop ou pas assez un boulon, vous courez de sérieux risques pour la sécurité. Pour éviter cela, il existe un outil de précision qui vous permet de serrer un boulon “juste comme il faut” et d’éviter autant que possible les dangers mentionnés ci-dessus. C’est la visseuse dynamométrique, et voici un aperçu de ce qu’elle est et des différents types de clés disponibles sur le marché.

Qu’est-ce qu’une clé dynamométrique ?

Une clé dynamométrique ou à couple de serrage est une clé mécanique qui peut être utilisée pour serrer des écrous, des vis et des boulons. La particularité de cette clé est la possibilité d’un serrage contrôlé. En d’autres termes, la clé permet de serrer un écrou, une vis ou un boulon au bon couple : ni trop ni peu. Bien que cela puisse sembler être un détail mineur, le serrage correct des vis et des boulons est très important. Si le serrage n’est pas suffisant, le composant peut se desserrer avec le temps et provoquer des perturbations importantes. En revanche, un serrage excessif (c’est-à-dire une vis ou un boulon “trop serré”) est plus susceptible de subir une déformation élastique. Dans les deux cas, l’utilisation d’une clé à couple de serrage préserve (ou du moins n’endommage pas) les filets de la pièce à serrer. C’est pourquoi la clé est utilisée pour serrer ou desserrer des composants mécaniques tels que la culasse du moteur ou les jambes de suspension. Trouvez toutes vos visseuses dynamométriques sur le site hytorcatlantique.fr.

La clé de serrage à cliquet

Différents types de clés de serrage sont disponibles dans le commerce. La clé à couple de serrage à cliquet est la plus utilisée (et la plus pratique et la plus précise). Comme son nom l’indique, cette clé produit un “clic” caractéristique qui signale que la valeur de couple correcte a été atteinte. En tournant la poignée ou en utilisant une clé amovible, la valeur du couple peut être ajustée selon les besoins : les vis et les boulons, selon leur diamètre et leur matériau, sont associés à des limites précises ; ils ont également une “charge de rupture” et une “charge d’élasticité” (c’est-à-dire la limite au-delà de laquelle un processus de déformation peut commencer). En général, les pièces de boulonnerie sont divisées en classes (identifiées par la norme ISO 891-1) qui définissent le matériau de construction et donc la résistance. Chaque classe est identifiée par un numéro, qui équivaut au rapport entre la résistance à la traction et la limite d’élasticité. Pour éviter toute modification ultérieure du paramètre réglé, il est souvent possible de verrouiller le bouton ou la tige. Une fois cette opération effectuée, la douille est montée sur l’entraînement carré et la clé est utilisée comme n’importe quel autre outil de douille. Le paramètre de serrage correspond en fait à la précharge du ressort à l’intérieur de la clé à cliquet ; le “clic” qui signale que le couple exact a été atteint est déterminé par la chute de la bille (causée par la défaillance du ressort) qui empêche (pendant le serrage) une petite dent de bloquer la douille. Lorsque le couple défini est atteint, la clé produit le “clic” qui lui a donné son nom et tourne de quelques degrés. Comme il s’agit d’un outil assez délicat, il faut faire attention lors du rangement de la clé. En outre, après une utilisation prolongée, la clé à couple de serrage peut perdre son étalonnage. Par conséquent, elle doit être recalibrée si nécessaire, conformément aux instructions du manuel d’utilisation. Après chaque utilisation, certains modèles doivent être rechargés à la main en faisant un clic à vide, tandis que d’autres se rechargent tout seuls.

La clé de serrage à cadran (ou “à mesure continue”)

Moins pratique que la clé à cliquet, mais globalement plus précise, la clé à cadran est très populaire aux États-Unis. Ce type de clé se compose de deux tiges et d’un cadran gradué : la tige principale relie le manche à l’entraînement carré ; la tige secondaire est reliée uniquement à la tête et fait office d’aiguille, se déplaçant le long du cadran analogique au fur et à mesure du serrage. La valeur du couple est en fait représentée par la déviation des deux tiges. L’utilisation de ce type de clé nécessite que l’opérateur prête une attention particulière au cadran afin de pouvoir arrêter le serrage au bon moment, car l’outil lui-même n’offre aucune indication sur le moment où le couple requis a été atteint. En revanche, la relative facilité d’utilisation est certainement un avantage, tout comme la plus grande “durabilité” : ce type de clé conserve son calibrage beaucoup plus longtemps.

Clés de couple de serrage numériques et de précision

Si vous devez serrer un boulon ou un écrou à des valeurs de couple extrêmement faibles, vous devez utiliser des outils de haute précision. La clé à couple numérique est l’une des meilleures solutions. La valeur du couple est déterminée au moyen d’une petite cellule de charge et affichée sur un écran à cristaux liquides, généralement situé sur la poignée. Un signal sonore est émis lorsque la limite de serrage est atteinte. Le prix d’une clé à couple de serrage dépend de l’usage auquel elle est destinée. Les modèles les moins chers (destinés au bricolage) coûtent entre 20 et 40 euros. Les clés plus sophistiquées destinées à un usage professionnel peuvent coûter jusqu’à 400 euros.

Marques importantes : à qui faire confiance

En ce qui concerne les clés de serrage, il serait bon d’utiliser les meilleures marques, car dans certains cas, il en va de votre vie. Les clés de serrage numériques sont de loin les meilleures, selon de nombreuses personnes. Elles sont également les plus intuitives et les plus pratiques à utiliser. Cependant, dans le domaine dentaire, il faut être un professionnel, et dans le domaine automobile, il faut savoir s’orienter un peu. L’important est de ne pas se fier à des marques bon marché et inconnues. Pour les travaux sur les bicyclettes qui nécessitent cette clé, on peut facilement dépenser une vingtaine d’euros. Mais si l’on parle de soins dentaires, le prix minimum est d’environ 400 euros. En ce qui concerne les voitures et les motos, cela varie également en fonction de l’application spécifique et du modèle de voiture, de moto ou de roues. Dans tous les cas, il serait bon de s’assurer d’avoir une clé de qualité entre les mains, et si nécessaire, vous devrez dépenser un peu plus que la moyenne. Il faut toujours avoir sous la main une clé à couple de serrage afin de s’assurer un vissage de qualité.


Matériel industriel pour entreprises : guide pratique
Contacter une entreprise spécialisée en ligne pour l’installation de sas d’étanchéité