Engins de chantier : les différentes catégories

Travailler au niveau d’un chantier nécessite l’utilisation de véhicules spécialisés pour les différents travaux. Il existe plusieurs catégories d’engins présents sur le chantier et requièrent la possession d’un permis pour les conduire. La délivrance d’un permis est en fonction des spécifications de l’engin et les catégories engins de chantier qui sont au nombre de 10.

Les engins de catégories 1 à 5

Chaque catégorie offre la conduite de véhicules adaptés pour une tâche relativement simple mais dont l’ampleur varie fortement en fonction de la catégorie dans laquelle le véhicule est placée. La catégorie 1 inclue des véhicules à puissance et poids légers et inclus les tracteurs, mini-chargeur, moto basculeur, etc. Ensuite la catégorie 2 est composée d’engins d’extractions, chargements, forages, fondations ainsi que pour les engins destinés aux travaux souterrains et la catégorie 3 renferme les engins de types bulldozers et des tracteurs à chenilles. La catégorie 4 englobe les chargeuses, pelleteuses et tractopelles tandis que la catégorie 5 correspond au engins pour la finition, les fraiseurs, les machines à coffrage glissant et bien d’autres.

Les catégories 6 à 10

Ces catégories rengorgent de véhicules plus imposant en termes de tailles et souvent utilisés pour se déplacer sur des distances assez importantes. La catégorie 6 se compose de véhicules de chantier à déplacement alternatif, ainsi que de niveleuses et la catégorie 7 est constituée d’engins de compactages également à déplacement alternatif, d’engins compacteurs et de rouleaux compresseurs. Les engins réservés aux transport et l’extraction de matériaux sont classés dans la catégorie 8 par rapport aux engins dont la principale fonction est la manutention et déplacement vertical sont rangés dans la catégorie 9. Et enfin la catégorie 10 rassemble des engins affectés aux déplacements, déchargements et chargements de marchandises et peuvent aussi servir pour le transfert d’autres engins. Chaque véhicule présent dans chaque catégorie possède son propre permis au niveau de chaque catégorie, par exemple un permis pour porte-engin est inclus dans le CACES engin de chantier de catégorie 10.

Passer son permis

En France, les CACES engin de chantier permet à une personne de travailler au niveau des chantiers de bâtiments et travaux publics. La durée de formation pour un CACES engin de chantier est repartie sur 3 à 5 jours dépendant du niveau du candidat et le prix du permis est défini par rapport à la catégorie et le temps de formation. Une autorisation de conduite peut être délivrée en substitut du permis mais doit être repassée si l’individu change d’entreprise.

Où louer un engin de chantier et à quel prix ?
Les engins de terrassement : pour une étape cruciale de tout chantier BTP